Zürich sans se ruiner

Marie-Eve Vallieres Par Marie-Eve Vallieres / 04 octobre 2016

Zürich sans se ruiner

Marie-Eve Vallieres Par Marie-Eve Vallieres

Aussi bien se l’avouer dès le départ : impossible de faire d’immenses économies à Zürich. La ville trône, après tout, dans le Top 3 des villes les plus chères du monde et une fois sur place, force est de constater que les analystes n’ont pas tort; les sandwichs à 20 CHF et les hôtels à 500 CHF la nuitée sont monnaie courante dans la métropole suisse. De toutes les destinations européennes, elle demeure l’une des plus dispendieuses, et ses établissements dits « à petits prix » sont à prendre avec un grain de sel. Tout est relatif !

La question se pose dès lors : comment passer ses vacances à Zürich sans y laisser sa chemise ?

Quelques conseils avant votre visite

  • Zürich ne se trouve qu’à une heure de train de Bâle, destination desservie par Transat entre juin et octobre depuis l’aéroport de Montréal.
  • Comme beaucoup d’autres villes européennes, Zürich tombe en mode fantôme le dimanche. La plupart des magasins et attractions sont fermés. Prévoyez votre horaire en conséquence !
  • L’eau est pratiquement toujours vendue en bouteille dans les restaurants ; consommez-la avec modération afin d’éviter de faire monter l’addition ! À l’inverse, la ville compte des centaines de fontaines d’eau potable où il est possible de remplir sa bouteille gratuitement.
  • À seulement 24 CHF pour 24 heures ou 48 CHF pour 72 heures, la ZürichCARD propose des économies intéressantes. Elle offre, d’abord, le transport gratuit dans toute la région zurichoise (y compris une croisière sur le lac, l’ascension du Mont Uetliberg et l’aller-retour en train depuis l’aéroport), en plus d’entrées gratuites dans la plupart des attractions touristiques ainsi que des extras dans les restaurants participants.
  • Vous ne disposez que de 48 heures à Zürich ? Ce guide vous propose plusieurs activités et restaurants afin de maximiser votre temps (et votre argent !) dans la ville.
Zürich en Suisse
Crédit photo: Marie-Eve Vallières

Zürich : se loger

Il faudra débourser entre 100 et 200 CHF la nuit en occupation double pour se loger à Zürich, même dans les établissements très basiques. Par contre, le système de transport suisse est tout aussi efficace qu’on se l’imagine, il ne faut donc pas hésiter à quitter l’hyper-centre pour profiter des prix avantageux de la périphérie.

Zürich: se nourrir

En matière de restaurants abordables, Zürich n’offre certainement pas la même diversité que, disons, Berlin ou Londres. Trouver un établissement offrant un repas pour deux pour moins de 75 CHF relève davantage du miracle que de la réalité !

Voici tout de même quelques endroits pour vous restaurer à (relativement) petit prix à Zürich :

  • Delish (Marktgasse 17) : Le rendez-vous dominical des Zürichois. On y sert plusieurs pâtisseries et salades légères dans un décor sobre et moderne, en plein cœur de la vieille ville.
  • Spaghetti Factory (Schifflände 6) : Différentes variations abordables sur le thème du spaghetti, dont plusieurs inspirations du marché. Comptez entre 15 et 24 CHF par plat, selon les accompagnements choisis.
  • La Stanza (Bleicherweg 10) : Café lumineux doté d’une grande terrasse loin des foules de la Bahnofstrasse, rempli de jeunes Zürichois à la mode. Le cappuccino, à seulement 5 CHF, vaut largement le détour.
  • Tschingg (Oberdorfstrasse 2) : Agréable restaurant offrant un plat de pâtes du jour (dont les ingrédients proviennent des marchés locaux) cuisiné devant nos yeux à moins de 12 CHF.
  • Sternen Grill (Theaterstrasse 22) : L’endroit quasi-légendaire attire autant les locaux que les touristes avec ses saucisses (« wurst ») haut-de-gamme, vendues entre 6 et 8 CHF et servies à la bonne franquette.
  • Good To Go (Spitalgasse 12) : Situé légèrement à l’écart des attrapes-touristes de la Niederdorfstrasse, ce charmant comptoir pour emporter propose différents sandwichs et jus frais à prix doux. On en profite pour déguster nos victuailles sur les rives de la Limmat, tout près.
  • Café Lang (Limmatplatz 7) : L’endroit par excellence pour pratiquer le peoplewatching sans culpabilité. Décor moderne mais chaleureux, rehaussé par le café et les viennoiseries de qualité.
Café-bar à Zürich en Suisse
Crédit photo: Marie-Eve Vallières

Zürich: se divertir

Si les hauteurs ne vous font pas peur, l’ascension (à pied!) du clocher de Grossmünster ne coûte que 5 CHF et offre une vue spectaculaire sur tout Zürich, du haut de ses 62 mètres. Les plus paresseux, quant à eux, se dirigeront vers le romantique Jules Verne Panoramabar (photo de couverture) dont l’entrée est située à l’intérieur de la Brasserie Lipp, on y emprunte l’ascenseur jusqu’au 10e étage où nous attend une vue dégagée sur la ville et son lac éponyme pour le prix d’un café. Il n’est, d’ailleurs, pas rare d’y croiser des Zürichois en rendez-vous galant !

Autrement, Zürich est en soi une attraction. Les promenades en bordure du lac aux tons d’azur et d’émeraude sont gratuites et paisibles, alors que les rues escarpées de la vieille ville garantissent l’enchantement tant recherché en Europe. On compte aussi beaucoup de jardins élégamment entretenus, dont deux jardins botaniques et un jardin chinois.

Pour quelque chose de différent, dirigez-vous vers Zürich-Ouest, quartier effervescent en plein développement où l’on trouve des boutiques, clubs et restaurant de type pop-up sous les arches d’un viaduc ferroviaire abandonné, ou encore dans d’anciens chantiers navals. Dépaysement assuré!

Envolez-vous vers Zürich et la Suisse sur les ailes d’Air Transat, qui dessert Bâle-Mulhouse de juin à septembre.


Crédit photo couverture: Marie-Eve Vallières

Les propos et contributions sur le présent blogue n’engagent que leurs auteurs. Les recommandations, les intentions ou les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Transat A.T. Inc. ou de ses compagnies affiliées. Voir les Conditions d’utilisation du site web Air Transat.

Vous aimeriez aussi

11 accessoires de voyage absolument essentiels

Par Catherine Maisonneuve

Lorsqu’on voyage fréquemment, que ce soit pour le travail ou pour le plaisir, on développe au fil du temps des trucs et...

#Trucsetastuces

Découvertes

5 lieux « WOW » à photographier en Irlande et en Irlande du Nord

Par Marie-Julie Gagnon

La république d’Irlande, état indépendant depuis 1937, et l’Irlande du Nord, qui elle, fait partie du Royaume-Uni, recèlent toutes...

#Activités, #Découvertes, #Europe, #Irlande

Découvertes

7 sites historiques en Europe à ne pas manquer

Par Marie-Eve Vallieres

Ce n'est pas pour rien que beaucoup de gens en parlent comme du Vieux Continent: l'Europe est, en effet, jusqu'à présent marqu...

#Allemagne, #Angleterre, #Découvertes, #Europe, #France, #Grèce, #Irlande, #Italie, #Pays-Bas

Boire et manger

Portugal : 8 mets délicieux à manger à Lisbonne et où les trouver

Par Cedric Lizotte

Plusieurs considèrent le Portugal comme le secret culinaire le mieux gardé de toute l’Europe. Et quand nous nous souvenons avec nostalgie des ingr...

#Boireetmanger, #Europe, #Portugal

Arts et culture

La Fête des Morts : un moment pour célébrer la vie

Par Genevieve Weynerowski

La mort. Les Aztèques et les Mayas la vénéraient, alors que les Espagnols la redoutaient. Mais après que ces deux cultures...

#Artsetculture, #Mexique, #Sud

Arts et culture Boire et manger Découvertes

5 raisons de prévoir un long weekend à Toronto cette année

Par Catherine Maisonneuve

Souvent décrite comme le New York du Canada, Toronto est une vaste métropole multiculturelle qui d'abord connue comme une importante destination d...

#Amériquedunord, #Artsandculture, #Artsetculture, #Boireetmanger, #Canada, #Découvertes