Terre de racines chez les Amérindiens du Québec

Sabrina Aubut Par Sabrina Aubut / 02 octobre 2018

Terre de racines chez les Amérindiens du Québec

Sabrina Aubut Par Sabrina Aubut

Article originalement publié dans l’édition de mai-octobre 2014 du magazine à bord Atmosphere. Lisez la plus récente édition ici.

Les Amérindiens, les grands espaces à perte de vue… L’équipe d’Atmosphere s’est rendue dans des régions où la nature est reine. En visitant deux nations bien différentes – l’une plutôt isolée, l’autre plus urbaine – elle y a découvert un véritable monde parallèle, à trois heures à peine de Montréal.

Tourisme chez les Amérindiens: où aller?

Manawan ou l’appel du Nord

Cap vers le nord ! À partir de Montréal, 250 km de route nous mènent jusqu’au village de Manawan dans Lanaudière, territoire Atikamekw où la langue et la culture autochtones prévalent toujours. La vie s’y fait discrète, mais on y croise tout de même quelques chiens errants. Se trouve-on encore au Québec ? Une impression d’avoir traversé un autre monde… Notre guide, Régis, un chaleureux gaillard, nous accueille. Puis, armés de nos combinaisons spéciales louées pour l’occasion, on enfourche nos motoneiges pour s’élancer hors-pistes.

Lacs et sapins à perte de vue, un territoire découpé différemment, où les routes sont accessoires et le hors-piste courant. Après 45 minutes, on arrive à une maisonnette toute simple, chauffée au poêle à bois. Des femmes attendent notre arrivée et sont en train de préparer le repas du midi : du jarret d’orignal. On sort explorer les environs – on a tout notre temps pour observer et écouter la nature. En soirée, l’artiste local Sakay Ottawa nous offre quelques airs de guitare. Il est 21 h, et on repart en motoneige au lac Kempt, long de 47 km. Une lune rousse se dévoile tout à coup. Devant une telle splendeur, on éteint les moteurs. Étoiles et silence absolu et le vent qui vit, qui va. « Souvent, lorsque je fais ce trajet seul, je m’arrête pour écouter le silence », nous confie Régis.

La motoneige nous transporte à travers les champs
Crédits photo: Timo Newton-Syms

Le lendemain, on fait une randonnée en raquettes de babiche, puis on suit un groupe de colosses qui fixent un filet de pêche long de 30 pieds sous la glace. Des trous sont percés afin d’introduire sous l’eau un long tronc d’arbre coupé pour l’occasion, sur lequel est ensuite fixé le filet. L’opération, impressionnante, dure quelques heures.

English

Français Atikamekw

Hello

Bonjour Kwei

Welcome

Bienvenue

Miro peicak

Goodbye

Au revoir

Matcaci

Yes

Oui

Ehe

Thank you

Merci

Mikwetc

No Non

Nama

I love you Je t’aime

Kisakihitin

Wendake, monde huron

À 15 km seulement de la ville de Québec se trouve Wendake, un territoire autonome huron-wendat. Si les signes d’hérédité sont peu apparents dans cette communauté, il reste que l’appartenance à la nation y est très marquée. La meilleure façon d’explorer cet univers méconnu est de se rendre au site traditionnel Huron Onhouä Chetek8e (« d’hier à aujourd’hui »), qui comprend une maison longue (l’habitation traditionnelle) un séchoir à viande et à poisson et une hutte de sudation servant à purifier le corps et l’esprit. Mesdames, sachez que c’est aussi l’endroit idéal pour se procurer d’adorables mocassins faits par des artisans locaux.

Traditional long house in the Huron Onhoüa Chetek8e site, Wendake
Crédits photo: Pierre-Olivier Fortin
Hand made wooden boats of the first nations, Wendake
Crédits photo: Citizen59

Après un superbe festin de gibiers au restaurant Sagamité, on se dirige vers l’Hôtel-Musée Premières Nations, un complexe hôtelier qui propose de vivre une expérience de luxe tout en étant immergés dans le monde autochtone, entre autres en passant une nuit dans une maison longue adjacente. Dès le début, la magie opère. Le feu crépite tandis qu’on écoute Yolande, une conteuse, nous raconter des mythes et légendes tout en dégustant une banique (pain traditionnel sans levure) que l’on cuit nous-même sur une branche au-dessus du feu et accompagnée d’une tisane du Labrador. Que de doux rêves on fait, sous la vigie d’un « gardien de feu », à dormir dans un énorme sac de couchage, sur des fourrures de lynx, d’ours, de loups… très, très douillettes.

Repas cuisiné à l'hôtel luxueux Premières Nations, Wendake
Crédits photo: Hotel-Musee Premieres Nations

L’été, le site de l’hôtel bourdonne d’animation, et cette base originale est idéale pour s’adonner à diverses activités, comme la randonnée pédestre, le canot ou le kayak de mer sur la rivière Saint-Charles. Il est même possible de s’initier à la broderie traditionnelle, à base de piquants de porc-épic et de poils d’orignal ! En soirée, profitez de la terrasse, au son de la rivière juste en contrebas, puis essayez le menu Découvertes au restaurant primé de l’hôtel, La Traite, où nous avons eu un dépaysement gustatif des plus raffinés en goûtant du phoque et du caribou.

Ce séjour en terre amérindienne nous a certes bousculés. En reprenant l’autoroute vers la grande ville, on se demande si on n’a pas rêvé. Là-bas, tout votre être est interpelé, et votre connexion à la nature, rétablie. On se dit qu’il faut absolument revenir à la belle saison, lorsque la forêt montre ses plus beaux atours et permet de faire une myriade d’activités : nuitées en tipi avec sapinage, atelier de plantes médicinales et de langue, randonnée pédestre avec interprétation de la faune et de la flore, baignade… Impossible de ne pas y retourner, ne serait-ce que pour porter respect à ses habitants et à cette Terre à l’équilibre trop souvent ébranlé par notre modernité.

Réservoir de rêves au lac Taureau

Entre ces deux nations importantes se trouve une étape incontournable, en pleine nature : le majestueux lac Taureau. Toutes les activités sont faisables dans ce parc national reconnu pour la beauté de ses kilomètres de plages de sable blanc : observation d’ours, sentiers d’interprétation, minicroisières, kayak, spa, yoga, massages dans un tipi installé sur un quai, pêche au brochet dodu et à l’achigan agité… Si vous êtes de passage en hiver, faites comme nous et profitez-en pour réaliser votre rêve de faire du traîneau à chiens. Des bêtes adorables vous attendent à coups d’aboiements impatients pour s’élancer dans la forêt… Magique ! Il nous a semblé vivre ici le vrai Canada, tel qu’on se l’imagine.

Crédit photo de couverture: PROForest Service, USDA

Les propos et contributions sur le présent blogue n’engagent que leurs auteurs. Les recommandations, les intentions ou les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Transat A.T. Inc. ou de ses compagnies affiliées. Voir les Conditions d’utilisation du site Web d’Air Transat.

Vous aimeriez aussi

Boire et manger Découvertes

Voyage au pays du chocolat

Article par Tim Johnson originalement publié dans l’édition de novembre-avril 2019-2020 du magazine à bord Atmosphere. Lisez la plus récente édition ici...

#Angleterre, #Atmosphere, #Boireetmanger, #CostaRica, #Découvertes, #Europe, #Honduras, #Mexique, #Sud

Découvertes

Le tour du monde en 21 ans

Article par Lexie Alford originalement publié dans l’édition de novembre-avril 2019-2020 du magazine à bord Atmosphere. Lisez la plus récente édition ici...

#Activités, #Atmosphere, #CostaRica, #Découvertes, #Europe, #Mexique, #Sud, #Suisse, #TipsandTricks, #Trucsetastuces

Arts et culture Découvertes

La Nouvelle-Orléans démasquée

Article par Line Abrahamian originalement publié dans l’édition de novembre-avril 2019-2020 du magazine à bord Atmosphere. Lisez la plus récente édition ici...

#Activités, #Amériquedunord, #Artsandculture, #Atmosphere, #Découvertes, #États-Unis

Découvertes

À l’affiche: haltes et événements insolites

Article par Steve Burgess originalement publié dans l’édition de novembre-avril 2019-2020 du magazine à bord Atmosphere. Lisez la plus récente édition ici...

#Activités, #Amériquedunord, #Atmosphere, #Canada, #Découvertes, #Espagne, #Europe, #Mexique, #Sud

Découvertes En vogue

Le plaisir est dans le kilt: la quête pour trouver le kilt parfait

Article par Kevin Spreekmeester originalement publié dans l’édition de novembre-avril 2019-2020 du magazine à bord Atmosphere. Lisez la plus récente édition ici...

#Atmosphere, #Découvertes, #Écosse, #Envogue, #Europe

En vogue

Instagram all’italiana: parfaites photos vacances en Italie

Article par Vanessa Grimaldi originalement publié dans l’édition de novembre-avril 2019-2020 du magazine à bord Atmosphere. Lisez la plus récente édition ici...

#Atmosphere, #Envogue, #Europe, #Italie, #TipsandTricks, #Trucsetastuces

Inspirez-vous pour votre prochaine #ExperienceTransat

Chargement