Au cœur de la fabrication de la Tequila au Mexique

Avatar Par Rachel Latour / 22 septembre 2017

Au cœur de la fabrication de la Tequila au Mexique

Avatar Par Rachel Latour

Vous connaissez fort probablement la Tequila, cette boisson alcoolisée qui a peut-être accompagné certaines de vos soirées. Cette boisson originaire du Mexique, plus précisément de la région de Tequila dans l’État de Jalisco, est l’une des trois boissons alcoolisées les plus vendues dans le monde. Lors de notre passage dans la ville de Guadalajara, située à une soixantaine de kilomètres de la ville de Tequila, nous nous sommes intéressées à cette fierté nationale et à son mode de fabrication. Une visite intéressante à faire si vous prévoyez un séjour dans cette région.

Plusieurs endroits offrent des visites pour découvrir l’univers de la Tequila. À une dizaine de kilomètres de la ville de Tequila,  dans le petit village d’Amatitán, l’Hacienda Herradura est plus que charmante et permet de découvrir tout le processus de fabrication et de goûter certains de leurs produits.

Hacienda Herradura au Mexique
Crédit photo: Découverte Monde

La découverte de la Tequila

Le guide offre une superbe visite de cette vieille hacienda datant de 1870 et qui compte plus de 1 500 travailleurs. La visite commence avec l’histoire de la découverte de la Tequila qui remonte avant la colonisation espagnole.

La plante, l’agave bleue, se trouvait sur la pente du volcan et suite à un orage, un éclair aurait touché un plant qui aurait cuit laissant échapper une odeur sucrée. Intrigués, les habitants auraient gouté à la plante pour finalement l’intégrer à leur alimentation pour donner un arôme sucré à leur nourriture. La première étape de la fabrication de la Tequila, la fermentation, était réalisée de manière naturelle au soleil. Par contre, les levures présentes n’étaient pas éliminées et causaient des effets secondaires indésirables lorsqu’elle était consommée. Il a fallu attendre la conquête espagnole pour que l’étape de distillation soit ajoutée au processus afin d’obtenir la véritable Tequila.

Plantation d'agave bleue au Mexique
Crédit photo: Découverte Monde

Son mode de fabrication

La culture de l’agave

La culture de l’agave bleue est très facile, peu exigeante en nutriments et en eau. Les producteurs sont autosuffisants en plantes, puisque chaque plante peut produire entre 5 à 15 petites plantes. Ces dernières sont coupées puis transplantées, diminuant considérablement le nombre d’années avant d’arriver à maturation (7 ans environ) contre 25 ans si on semait une graine de la plante.

La suite de la visite permet de connaître toutes les étapes de la fabrication. À notre grand étonnement, ce ne sont pas les feuilles qui sont utilisées, mais le coeur, qu’ils nomment piña (pour sa ressemblance avec l’ananas une fois coupée). Les piñas sont beaucoup plus lourds qu’elles ne le semblent, pesant entre 5 à 80 kg.  Avec un peu de chance, on peut croiser un jimador qui s’affaire à couper les feuilles du coeur, préparant ainsi la plante pour la prochaine étape.

Coupe de l'agave bleue au Mexique
Crédit photo: Découverte Monde

La cuisson 

L’Hacienda Herradura possède plusieurs plantations dans la région et chaque jour elle reçoit les piñas pour le deuxième procédé, le chauffage, qui dure 26 heures. Chaque coeur est placé manuellement à l’intérieur des fours et est retiré manuellement une fois la cuisson terminée. Saviez-vous qu’une fois chauffé, le cœur a un goût qui ressemble un peu à notre sirop d’érable? C’est vraiment délicieux! Des broyeurs permettent d’extraire le jus des cœurs qui est par la suite acheminé jusqu’aux réservoirs de fermentation.

Agave bleue au Mexique
Crédit photo: Découverte Monde

La fermentation et la distillation

La fermentation est totalement naturelle; pour ce faire, les réservoirs sont ouverts et les levures sont transportées par le vent. Sur le site, plusieurs arbres fruitiers permettent d’apporter une saveur spéciale à chaque fermentation.

Fermentation de l'agave pour la tequila Herradura au Mexique
Crédit photo: Découverte Monde

Une fois ce processus terminé, le produit obtenu est appelé Mosto Muerto. Une fois distillé, cela donne tout d’abord l’ordinario, un mélange de trois alcools qui est distillé de nouveau pour obtenir uniquement l’éthanol qui sera reposé dans des barils en chêne blanc pour un temps déterminé selon sa catégorie.

Distillation de la tequila Herradura au Mexique
Crédit photo: Découverte Monde

Soyez expert!

Afin de devenir un expert de la Tequila, vous apprendrez à reconnaître une bonne Tequila, 100% agave.

Il y a trois tests à effectuer pour connaître sa qualité :

  • Premièrement, vous devez brasser la bouteille et observer qu’il n’y a pas formation de plusieurs petites bulles;
  • Deuxièmement, aspergez vos mains de Tequila (seulement une petite quantité pour ne pas trop en perdre) et assurez-vous que la texture soit douce et non pas visqueuse;
  • Troisièmement, sentez vos mains. Vous devriez sentir les arômes et non pas l’odeur d’éthanol.

Découverte de l’Hacienda originale

Après la présentation de toutes ces étapes de fabrication, la visite se poursuit dans l’Hacienda originale, construite en 1870 et utilisée jusqu’en 1963. Cette visite est vraiment intéressante et permet de voir la méthode originale de fabrication. Par exemple, une énorme roche volcanique, nommée Tezontle, était utilisée pour broyer les coeurs des plantes. Malheureusement, toute photos sont interdites, mais vous pouvez visiter leur site internet pour découvrir la beauté de cet endroit.

L’heure de la dégustation

C’est super intéressant de visiter et comprendre le processus de fabrication, mais quoi de mieux que de goûter au produit fini.

La Tequila est divisée en trois types selon son degré de maturation : la Plata (45 jours ), la Reposado (moyenne de 11 mois) et l’Añejo (moyenne de 2 ans).

Dégustation de la tequila Herradura au Mexique
Crédit photo: Découverte Monde

Nous apprenons à bien sentir cet alcool unique et à savourer les différences. Ici, pas question de l’accompagner avec du citron et du sel. Contrairement à ce que l’on croit, la Tequila se boit doucement. Il faut apprendre à bien sentir l’alcool avant de prendre de petite gorgée et laisser l’air entrer pour bien apprécier les arômes présents.

Voilà vous êtes fins prêts pour une dégustation! Si vous allez à la Hacienda Herradura, remarquerez son logo. Le fer à cheval sur la bouteille est à l’envers, il porte chance lorsqu’on sert un verre, puisque le fer à cheval pointe alors vers le haut…  Santé!

Informations pratiques :

Site internet : www.herradura.com

Direction : À partir de Guadalajara, prendre un autobus du terminal vieja pour Amatitán. L’Hacienda se trouve juste à l’entrée du village sur votre droite. Elle est très bien indiquée.

Coût : Le prix d’entrée pour le tour de 1h45 (anglais et espagnol) est de 230 pesos, incluant une dégustation de trois types de Tequila. Il est possible de payer un léger supplément pour goûter une Tequila haut de gamme.

Il ne vous reste plus qu’à vous envoler vers Mexico D.F. avec Air Transat pour découvrir les l’univers de la Tequila.

Les propos et contributions sur le présent blogue n’engagent que leurs auteurs. Les recommandations, les intentions ou les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Transat A.T. Inc. ou de ses compagnies affiliées. Voir les Conditions d’utilisation du site Web d’Air Transat.

Vous aimeriez aussi

Voyage en République dominicaine : quelle région choisir?

Vous souhaitez vous envoler vers la République dominicaine mais vous ne savez pas exactement où poser bagage? Pour vous aider à choisir une destination qui...

#Destinations, #RépubliqueDominicaine, #TipsandTricks

Découvertes

6 destinations pro-LGBTQ+ à visiter sans plus attendre

Par Samuel Larochelle

Les voyages LGBTQ+ ne se déroulent pas exactement de la même façon pour tout le monde. En plus de réfléchir...

#Découvertes, #Espagne, #États-Unis, #Grèce, #Pays-Bas

Roadtrip en Californie : les bonnes adresses de Marie-Joëlle Parent entre San Francisco et Los Angeles

Par Marie-Joelle Parent

Expatriée québécoise en Californie depuis quatre ans, Marie-Joëlle Parent est l'autrice du livre 300 raisons d'aimer San Francisco...

15 excursions de Montréal pour découvrir le Québec nature

Par Marie-Julie Gagnon

Après avoir sillonné l’île de Montréal et découvert ses plus beaux espaces urbains, rien de tel que prendre la route des...

#Activités, #Canada

3 grands espaces à découvrir près de Québec

Par Marie-Julie Gagnon

Rien de mieux que d'atterrir directement à Québec pour prendre la route vers l'est et partir en road trip pour explorer les r...

#Activités, #Canada

Mer, montagne et désert : 3 expériences uniques lors d’un voyage en Colombie

Si vous êtes avide d’expériences sensationnelles, vous serez ravis par ce que vous réserve un voyage en Colombie. Saviez-vous qu’il...

#Activités, #Colombie