Les Pouilles : la dolce vita au sud de l’Italie

Avatar Par Laure Juilliard / 30 juillet 2015

Les Pouilles : la dolce vita au sud de l’Italie

Avatar Par Laure Juilliard

Bordées par les mers Adriatique et Ionienne, trait d’union entre l’Orient et l’Occident, les Pouilles, la région qui dessine le talon de la botte de l’Italie, dévoile un petit coin de paradis.

Vignes et oliveraies enserrent des centres historiques pittoresques dont les rues tortueuses et blanches réservent un trésor à chaque tournant. Mais soyez avertis, cette beauté cachée sait se faire désirer! Il vous faudra aussi traverser des villes modernes peu esthétiques et des paysages industriels plutôt décourageants. Persévérez! Le jeu en vaut la chandelle!

En auto et à pied, découvrez cette région marquée historiquement et architecturalement par les invasions et les conquêtes de différentes civilisations. Voici quelques-uns des plus jolis endroits des Pouilles.

Vivre la dolce vita sur le port de Trani

À seulement 30 minutes de Bari, la ville principale de la région des Pouilles, Trani est une ville de marin très poétique. Le port s’anime dès la nuit tombée d’une flopée de jeunes locaux secondée de touristes.

Cependant, c’est au petit matin que l’expérience est la plus grandiose. Sous une lumière vive, ce port immaculé se colore de bateaux de pêcheurs qui déploient leurs cargaisons. Polpo, pesce, gamberetto, conchiglia se vendent comme des petits pains avec l’accent chantant et nonchalant italien. Un vrai spectacle!

Flânez sur le port de Trani en couple ou en famille
Crédits photos: Laure Juilliard

Où dormir à Trani?

À quelques secondes à pieds du port, l’hôtel familial Albergo Lucy propose une dizaine de chambres à haut plafond, propres et sobres. Certaines disposent même de petits balcons avec vue sur la piazza. Charmant et bien placé!

Où manger à Trani?

Pour le déjeuner, on file au Bar Centrale où l’on pourra choisir un éventail de viennoiseries italiennes à emporter, dont les fameux croissants et brioches fourrés au chocolat ou à la crème pâtissière. À savourer jusqu’à la dernière miette sur le port!

Pour dîner, on opte pour l’Osteria Ai Platani, une excellente adresse où se succèdent coques, palourdes, filets de daurade ou de turbot aux légumes extra frais, seulement assaisonnés d’un filet d’huile d’olive exquis. Leurs plats de pâtes sont tout aussi réussis et goûteux.

Assiette de Osteria ai Platani, Trani
Crédits photos: Laure Juilliard

Panorama vert et azur éblouissant à Gargano

Au nord des Pouilles, le Gargano, massif montagneux entre calcaire, mer et forêt, surnommé l’ «éperon de l’Italie », s’avance somptueusement dans la mer Adriatique sur une route panoramique de 70 km. Le parc national du Gargano et ses grottes ciselées sont d’une rare beauté. Un incontournable de votre voyage! Depuis Bari, prévoyez un peu plus de 3 heures en voiture pour vous y rendre.

Récolte d’huile d’olive dans les Pouilles italiennes
Crédits photos: Laure Juilliard

Que visiter à Gargano?

Sur la côte nord-ouest du massif de Gargano, rendez-vous dans le magnifique village de Peschici et visitez la Azienda Agricola Tavaglione Prudenza, une petite production locale. Faites y le plein d’huile d’olive et de pomodori (tomates), d’aringa (hareng) et de funghi (champignons) marinés. Une affaire familiale d’une grande authenticité!

Pique-niquer à Polignano a Mare et bronzer sur un rocher à Monopoli

Monopoli dans les Pouilles italiennes
Crédits photo: Laure Juilliard

Teintée d’influences grecques et habillée de maisons blanches perchées sur des falaises abruptes, la ville de Polignano a Mare a du cachet. On retiendra ses panoramas inoubliables, son très joli centro historico et surtout la gravina, une petite plage de galets en plein centre-ville. Vous apprécierez la couleur turquoise de la mer!

On s’y installe pour un petit bain de midi suivi d’un pique-nique. Si vous aimez la charcuterie, vous trouverez votre bonheur dans les charcuteries de la ville.

À Monopoli, on flâne sur le petit port en regardant les barques bleues alignées sur la grève. On ne mettra qu’un orteil dans l’eau car elle est souvent fraîche mais on pourra s’étendre sur un rocher plat avec la mer à perte de vue d’un bord et le centro historico immaculé de l’autre.

Dormir dans un Trulli à Cisternino

Trulli à Cisternino dans les Pouilles de l’Italie du sud
Crédits photos: Laure Juilliard

On pourrait presque croire que La Vallée d’Itria sort de l’imaginaire de Tolkien, auteur de la trilogie Le Seigneur des anneaux, tant ses trulli et le paysage qui les entoure évoquent la Comté et ses petites maisonnettes où vivent les Hobbits. Ces habitations typiques de la région en pierres sèches avec une base blanchie à la chaux et un toit en forme de cône surmonté de symboles ou de pinacles de plusieurs formes valent vraiment le coup d’œil!

Où dormir à Cisterino?

Dans le petit village de Cisternino –un des plus jolis de la région–, le Trulli Bed & Breakfast Pietraviva est une adresse Airbnb formidable. C’est un endroit calme, entouré d’oliviers et bordé de petits murets en pierres sèches. Le petit déjeuner y est copieux, fait maison et absolument délicieux.

Où manger à Cisterino?

Chez Osteria Bell’Italia, une adresse romantique et confidentielle où l’on se délecte d’antipasti d’une grande finesse et d’assiettes de pâtes qui nous susurrent la vraie définition de la dolce vita.

Que visiter à Cisterino?

La grotte Castellana, un labyrinthe de cavernes d’une longueur de 3 km à 70 m de profondeur! La grotte blanche, véritable chef-d’œuvre de la nature, est à couper le souffle. On fait aussi le tour de la vallée en auto pour voir les Trulli en milieu naturel, en passant notamment par la plaine de Fasano recouverte de nappes de coquelicots et d’oliviers séculaires à deux pas de la mer. Un rêve éveillé…

Plaine de Fasano en Italie du sud
Crédits photos: Laure Juilliard

Les Pouilles se découvrent en couple ou en famille. Atterissez à Lamezia Terme avec Air Transat et rejoignez la région des Pouilles pour un séjour authentique et dépaysant!

Les propos et contributions sur le présent blogue n’engagent que leurs auteurs. Les recommandations, les intentions ou les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Transat A.T. Inc. ou de ses compagnies affiliées. Voir les Conditions d’utilisation du site Web d’Air Transat.

Crédits photo de couverture: Laure Juilliard

[cf]skyword_tracking_tag[/cf]

Vous aimeriez aussi

Voyage zéro déchet: 7 conseils pour relever le défi facilement

Par Sébastien & Laura

Difficile de penser que l'on peut accomplir un voyage zéro déchet aussi facilement que l'on peut réduire au maximum ses...

#Tourismeresponsable, #Trucsetastuces

11 accessoires de voyage absolument essentiels

Par Catherine Maisonneuve

Lorsqu’on voyage fréquemment, que ce soit pour le travail ou pour le plaisir, on développe au fil du temps des trucs et...

#Trucsetastuces

Découvertes

5 lieux « WOW » à photographier en Irlande et en Irlande du Nord

Par Marie-Julie Gagnon

La république d’Irlande, état indépendant depuis 1937, et l’Irlande du Nord, qui elle, fait partie du Royaume-Uni, recèlent toutes...

#Activités, #Découvertes, #Europe, #Irlande

Découvertes

7 sites historiques en Europe à ne pas manquer

Par Marie-Eve Vallieres

Ce n'est pas pour rien que beaucoup de gens en parlent comme du Vieux Continent: l'Europe est, en effet, jusqu'à présent marqu...

#Allemagne, #Angleterre, #Découvertes, #Europe, #France, #Grèce, #Irlande, #Italie, #Pays-Bas

Boire et manger

Portugal : 8 mets délicieux à manger à Lisbonne et où les trouver

Par Cedric Lizotte

Plusieurs considèrent le Portugal comme le secret culinaire le mieux gardé de toute l’Europe. Et quand nous nous souvenons avec nostalgie des ingr...

#Boireetmanger, #Europe, #Portugal

Arts et culture

La Fête des Morts : un moment pour célébrer la vie

Par Genevieve Weynerowski

La mort. Les Aztèques et les Mayas la vénéraient, alors que les Espagnols la redoutaient. Mais après que ces deux cultures...

#Artsetculture, #Mexique, #Sud