Des gâteaux royalement gourmands à Budapest

Carolyne Parent Par Carolyne Parent / 29 mai 2015

Des gâteaux royalement gourmands à Budapest

Carolyne Parent Par Carolyne Parent

Vous avez la dent sucrée et vous partez pour Budapest? Dans ce cas, il vous faut absolument apprendre ces deux mots: káveház et cukrászda. Le premier signifie café ; le second, pâtisserie, et grâce à eux, tout un univers gourmand s’ouvrira à vous !

La longue tradition sucrée de la Hongrie

La tradition pâtissière hongroise est l’une des plus riches (sans jeu de mots!) d’Europe. Vous verrez, dans la capitale, on confectionne encore des gâteaux super compliqués datant du XIXe siècle.

Le plus célèbre d’entre eux est la Dobostorta. Vous la reconnaîtrez aux triangles de sucre caramélisé qui la garnissent et lui donnent l’allure d’un tambour – ce que signifie d’ailleurs dobos en plus d’être le nom de famille de son créateur.

La Dobostorta, le gâteau de la Hongrie
Crédit photo: Carolyne Parent

Sa recette, elle, est préservée pour la postérité par la Guilde nationale des pâtissiers hongrois, ce qui signifie que sa création portera toujours son nom et qu’on ne peut en tirer un quelconque profit.

À ce grand classique s’ajoutent bien d’autres délices, en plus du « gâteau de fête du pays », choisi chaque année le 20 août, par cette même Guilde au terme d’une compétition entre pâtissiers !

 

Carnet d’adresses gourmandes à Budapest

Et maintenant, où savourer ces gâteaux historiques et autres bonnes choses ? Voici les adresses (toutes à Pest sauf indication contraire) où je me suis goinfrée !

*Gerbeaud (District V, Vörösmarty, tér 7-8) : c’est LA pâtisserie de Budapest, car selon la légende, c’était la préférée de Sissi. On y commande une part de Gerbeaud szelet, qui ressemble à la Sachertorte viennoise avec ses couches de génoise et de confiture d’abricot.

*Jégbüfé (V, Ferenciek tere 10) : c’est la dernière pâtisserie tristounette de l’ère communiste. Comme dans le « bon vieux temps », on choisit sa pâtisserie au comptoir, on la paye à la caisse, puis on la réclame à un « camarade » d’une amabilité d’époque, disons ! Les spécialités : les pogácsa (des scones salés) et l’été, les glaces.

Dernière pâtisserie communiste à Budapest: Jegbufe
Crédit-photo : Carolyne Parent

*The Living Room (V, Erzébet Tér 7-8) : l’après-midi, l’hôtel Corvinus Kempinski sert ses fameux strudels dans une ambiance tout à fait XXIe siècle, ce que j’ai bien apprécié, pour changer ! À 1500 forints (7$) café compris, cette chic escale n’est pas ruineuse du tout.

*Müvésh (VI, Andrássy út 29) : situé à deux pas de l’opéra, ce café plein d’atmosphère attire les artistes depuis 1898, d’où son nom. À goûter: l’Esterházy torta, qui superpose des couches de génoise aux noix et de crème fouettée, le tout garni de fondant.

*Noé Cukrászda (VII, Wesselényi utca 13) : dans le quartier juif, cette enseigne m’a fait découvrir le flódni, un gâteau très consistant à base de pomme, de confiture de prune, de noix de Grenoble et de graines de pavot. Menoum !

*New York (VII, Erzébet Krt. 9-11) : l’ancien siège hongrois de la New York Insurance Company est une orgie baroque de dorures et de velours. Une curiosité pour les amateurs de café : Pikáns, un allongé relevé de… piment fort!

*Rüzwurm (à Buda, Szentháromság utca 7) : Oh, la Dobostorta que j’ai engloutie ici ! Oh, l’atmosphère authentique et chaleureuse ! Situé à deux pas du palais royal, l’endroit est donc [soupir] toujours plein à craquer.

 

Bon à savoir : tastehungary.com a une Sweet Walk (marche sucrée) à son programme! Là-dessus, je vous dis jó étvágyat, bon appétit, mais ne me demandez surtout pas comment ça se prononce!

 

Cet article vous a donné faim? Trouvez un vol pour Budapest ici!

Les propos et contributions sur le présent blogue n’engagent que leurs auteurs. Les recommandations, les intentions ou les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Transat A.T. Inc. ou de ses compagnies affiliées. Voir les Conditions d’utilisation du site web d’Air Transat.

[cf]skyword_tracking_tag[/cf]

Vous aimeriez aussi

Arts et culture Boire et manger Découvertes

Un long week-end à Miami : nos 10 bonnes adresses

Par Laure Juilliard

Sable blanc à perte de vue, océan turquoise, street art époustouflant, architecture psychédélique et Art Déco : Miami, ville solaire et jet set...

#Activités, #Amériquedunord, #Artsandculture, #Boireetmanger, #Découvertes, #États-Unis, #Trucsetastuces

Découvertes

Top 5 à 50$ ou moins à San Juan: nos suggestions d’activités abordables

Article par Chadner Navarro originalement publié dans l’édition de novembre-avril 2019-2020 du magazine à bord Atmosphere. Lisez la plus récente édition ici...

#Activités, #Atmosphere, #Atmosphere, #Découvertes, #PortoRico, #Sud, #TipsandTricks, #Trucsetastuces

Boire et manger

La Martinique : les saveurs de la France dans un décor paradisiaque

Par Cedric Lizotte

Le tourisme en Martinique dévoile toutes sortes de dichotomies : des normes européennes avec une approche caribéenne, des routes bien entretenues aux rythmes...

#Activités, #Boireetmanger, #Martinique, #Sud

Boire et manger Découvertes

Notre guide pour des vacances parfaites en Jamaïque

Nadia, spécialiste marketing chez Transat, a eu un tel coup de foudre pour la Jamaïque qu’elle y est allée dix fois...

#Activités, #Boireetmanger, #Découvertes, #Jamaïque

Où se marier dans le Sud: Notre top 5

Article par Kate Yorga pour Mariage Québec  Peu importe le style de célébration dont vous rêvez, ces cinq destinations tropicales feront...

#CostaRica, #Cuba, #Jamaïque, #Mariage, #Mexique, #RépubliqueDominicaine, #Sud, #Weddings

Voyager en famille

Mariage dans le Sud: du plaisir pour toute la famille

Par Kate Yorga, Mariage Québec Cinq idées ingénieuses pour que les parents et leurs enfants s’amusent comme des fous pendant votre...

#Mariage, #Sud, #TipsandTricks, #Trucsetastuces, #Voyagerenfamille, #Weddings

Inspirez-vous pour votre prochaine #ExperienceTransat

Chargement