La catastrophe écologique du poisson-lion et comment vous pouvez aider

Mayssam Samaha Par Mayssam Samaha / 06 juin 2019

La catastrophe écologique du poisson-lion et comment vous pouvez aider

Mayssam Samaha Par Mayssam Samaha

Ce poisson diaphane photographié ci haut et ci bas est, en fait, responsable de ce que certains ont qualifié de la catastrophe écologique la plus dévastatrice de notre époque. Ne vous laissez pas berner par les majestiques poissons-lion, car ce sont de véritables machines à tuer. Les poissons-lions sont originaires des océans Indo-Pacifique, où ils évoluent à un rythme naturel et ne menacent pas l’environnement. Cependant, les humains les ont introduits dans l’océan Atlantique. La première observation d’un poisson-lion en Floride remonte au milieu des années quatre-vingt. Ils dominent désormais les eaux depuis les Carolines jusqu’en Amérique du Sud, en passant par le golf du Mexique et les Caraïbes. Cette espèce très envahissante décime les populations de poissons, de crustacés et de mollusques en cours de route et le fait très rapidement.

Lionfish Invasion | Experience Transat
Crédits photo : Alexander Vasenin 

POURQUOI LES POISSONS-LION SONT-IL UNE MENACE?

Ils se reproduisent plus tôt et plus rapidement

Un poisson-lion femelle peut commencer à pondre dès l’âge d’un an et peut pondre 2 millions d’œufs par an à raison de 15 à 30 000 œufs tous les 4 jours! Les œufs sont maintenus ensemble dans des sacs gélatineux et sont transportés par les courants océaniques. Les œufs ont un taux de survie supérieur à celui de nombreuses autres espèces et le poisson-lion peut vivre entre 15 et 20 ans. Alors combien d’œufs cela fait-il exactement?

Ils n’ont pas de prédateurs naturels

Les poissons-lion n’ont pas de prédateurs naturels dans l’océan Atlantique et les Caraïbes. Les barracudas et les requins ne les reconnaissent pas comme étant des proies car ils ne connaissent pas cette espèce non endémique. Les efforts visant à créer un goût pour le poisson-lion et leurs bébés chez d’autres espèces n’ont jusqu’à présent pas porté fruit, ce qui signifie que le poisson-lion se situe au sommet de la chaîne alimentaire et en tire pleinement parti.

Ce sont des carnivores voraces

Les poissons-lions ne sont pas capricieux et mangent jusqu’à 70 espèces marines différentes. Leur estomac peut se dilater jusqu’à 30 fois sa taille et ils peuvent consommer quotidiennement jusqu’à 90% de leur poids en poisson. Le poisson-lion mange tous les poissons et crustacés, y compris la crevette, le homard et le crabe, et décime des populations entières, y compris de nombreuses espèces de poissons que nous consommons. Ils mangent également les poissons qui nettoie les coraux, ce qui signifie que les coraux mourront sans ces poissons, ce qui tuera ensuite beaucoup d’autres poissons dont la subsistance dépend des coraux.

Ce sont des prédateurs efficaces

Les poissons-lion ont perfectionné leur technique de chasse. Ils tendent une embuscade à leurs proies et sont connus pour leur coopération quand ils chassent. Ils utilisent leurs nageoires pectorales pour rassembler et embusquer des poissons puis les aspirent dans leur grande bouche. Les poissons locaux ne les reconnaissent pas comme une menace car ils ne sont pas endémiques. En fait, certains poissons tropicaux confondent leurs épines pour des structures aptes à leur offrir une protection.

Ils vivent dans de nombreux environnements

Les poissons-lions sont robustes et semblent pouvoir vivre dans tous les types d’environnements, des eaux les plus saumâtres aux plus limpides. Ils ont été trouvés dans des eaux peu profondes ainsi qu’à 1000 pieds de profondeur. Ils peuvent supporter des températures d’eau très fluctuantes allant de 10 ° C à 35 ° C.

Lionfish Invasion | Experience Transat
Crédits photo : Andrea Doucet Donida

Ils sont difficiles à pêcher

La plupart des gens n’osent pas pêcher (ou chasser) le poisson-lion, car ils ont peur de leurs épines venimeuses. Une piqûre de poisson-lion est très douloureuse et peut enfler et, dans certains cas, être infectée si elle n’est pas traitée correctement. Cependant, une piqûre de poisson-lion n’est généralement pas mortelle à moins que la personne ait une réaction allergique ou un système immunitaire affaibli. Les chasser prend de la pratique et se fait avec une lance ou un filet à main. La chasse au poisson-lion est efficace et la population de poissons locaux augmente après que le poisson-lion ait été éliminé de ses récifs.

Ils sont difficiles à nettoyer et à cuisiner

C’est la raison pour laquelle ils ne sont pas servis dans de nombreux restaurants mais cela commence à changer. En fait, ils ne sont pas si difficiles à préparer, mais cela prend un certain apprentissage. Leurs épines restent venimeuses après la mort du poisson-lion, elles doivent donc être coupées soigneusement avec un ciseau avant que le poisson puisse être préparé et cuit. Une fois que vous savez quelles épines sont dangereuses et comment les couper, le reste est facile et le poisson-lion est délicieux.

COMMENT VOUS POUVEZ AIDER

Lionfish Invasion | Experience Transat
Crédits photo : Mayssam Samaha

Mangez-les

Le poisson-lion est délicieux! Ces poissons transportent leur venin dans leurs pointes mais leur chair n’est pas toxique. La viande grillée est tendre à souhait et peut être consommée crue ou cuite. Quelques chefs célèbres ont commencé à les servir et à en parler, aidant ainsi la cause. Commandez du poisson-lion chaque fois que vous en voyez sur un menu et parlez-en! Plus le poisson devient populaire, plus les gens le demanderont dans les restaurants et chez les mareyeurs et plus le poisson-lion sera chassé.

Chassez-les

Si vous êtes plongeur, participez à des plongées pour chasser le poisson-lion la prochaine fois que vous irez dans les Caraïbes et apprenez comment faire pour les tuer. Comme mentionné ci-dessus, la chasse au poisson-lion aide à éliminer la population. Après tout, l’être humain a conduit de nombreuses espèces à l’extinction et c’est une espèce que nous souhaitons voir disparaître, mais seulement là où elle n’appartient pas, bien sûr. Apprenez donc à les chasser et parlez-en à d’autres plongeurs pour qu’ils puissent également participer.

Acheter des produits de poisson-lion

Certains entrepreneurs des Caraïbes ont commencé à fabriquer des bijoux avec les jolies écailles rayées et à motifs des poissons-lion. Encouragez ces efforts en achetant certains de ces bijoux.

Passez le mot

Parlez-en à quiconque voudra bien écouter. Si vous avez une plate-forme quelconque, utilisez-la pour passer le mot. Au minimum, expliquez à quel point le poisson-lion est délicieux pour que votre entourage commence à en commander également, ce qui créera une demande plus forte, ce qui aidera à traiter ce problème.

Ce qu’il faut retenir de cet article, c’est que nous devons passer le mot et éduquer le plus de gens possible à propos de ce désastre écologique. Plus les gens sont éduqués à ce sujet, plus on peut prendre des mesures incitatives pour s’attaquer à ce problème qui nous concerne tous.

Réservez votre vol direct Air Transat vers les Caraïbes.

Crédits photo couverture :  Alexander Vasenin 

Les propos et contributions sur le présent blogue n’engagent que leurs auteurs. Les recommandations, les intentions ou les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Transat A.T. Inc. ou de ses compagnies affiliées. Voir les Conditions d’utilisation du site Web d’Air Transat

Vous aimeriez aussi

Boire et manger Découvertes

Voyage au pays du chocolat

Article par Tim Johnson originalement publié dans l’édition de novembre-avril 2019-2020 du magazine à bord Atmosphere. Lisez la plus récente édition ici...

#Angleterre, #Atmosphere, #Boireetmanger, #CostaRica, #Découvertes, #Europe, #Honduras, #Mexique, #Sud

Découvertes

Le tour du monde en 21 ans

Article par Lexie Alford originalement publié dans l’édition de novembre-avril 2019-2020 du magazine à bord Atmosphere. Lisez la plus récente édition ici...

#Activités, #Atmosphere, #CostaRica, #Découvertes, #Europe, #Mexique, #Sud, #Suisse, #TipsandTricks, #Trucsetastuces

Arts et culture Découvertes

La Nouvelle-Orléans démasquée

Article par Line Abrahamian originalement publié dans l’édition de novembre-avril 2019-2020 du magazine à bord Atmosphere. Lisez la plus récente édition ici...

#Activités, #Amériquedunord, #Artsandculture, #Atmosphere, #Découvertes, #États-Unis

Découvertes

À l’affiche: haltes et événements insolites

Article par Steve Burgess originalement publié dans l’édition de novembre-avril 2019-2020 du magazine à bord Atmosphere. Lisez la plus récente édition ici...

#Activités, #Amériquedunord, #Atmosphere, #Canada, #Découvertes, #Espagne, #Europe, #Mexique, #Sud

Découvertes En vogue

Le plaisir est dans le kilt: la quête pour trouver le kilt parfait

Article par Kevin Spreekmeester originalement publié dans l’édition de novembre-avril 2019-2020 du magazine à bord Atmosphere. Lisez la plus récente édition ici...

#Atmosphere, #Découvertes, #Écosse, #Envogue, #Europe

En vogue

Instagram all’italiana: parfaites photos vacances en Italie

Article par Vanessa Grimaldi originalement publié dans l’édition de novembre-avril 2019-2020 du magazine à bord Atmosphere. Lisez la plus récente édition ici...

#Atmosphere, #Envogue, #Europe, #Italie, #TipsandTricks, #Trucsetastuces

Inspirez-vous pour votre prochaine #ExperienceTransat

Chargement