10 conseils simples pour un voyage responsable

Sébastien & Laura Par Sébastien & Laura / 12 mars 2018

10 conseils simples pour un voyage responsable

Sébastien & Laura Par Sébastien & Laura

L’ONU a placé l’année 2017 sous le signe du tourisme responsable pour le développement.  Cette forme de tourisme vise à mieux prendre en compte les impacts environnementaux, sociaux et économiques immédiats et garantir un futur favorable aux populations et à leur environnement. Cela nous tient à coeur et nous partageons donc nos conseils pour mettre en pratique ces idées de voyage responsable.

Planifier un voyage responsable en respectant l’environnement

L’une des dimensions fondamentales du tourisme responsable est le respect de l’environnement. De nombreuses actions, à la fois simples et efficaces, peuvent y contribuer.

Privilégiez les transports doux et collectifs, ou compensez vos émissions carbone

Transport collectif, voyage responsable
Crédit photo : Sébastien & Laura

Apportez des objets pratiques

Une fois arrivé, la question de l’utilisation des ressources telles que l’eau, l’électricité nous questionne. Dans de nombreux pays, l’eau est une ressource rare. Un moyen simple pour limiter notre impact sur l’environnement est donc de l’économiser. La question des déchets est complexe, en particulier quand les systèmes de recyclage sont inexistants. Des objets tels des gourdes, des sacs en tissu, des boites hermétiques vous permettront de réduire les déchets une fois sur place.

Vérifiez les aspects éco-responsable des activités que vous choississez

Dauphin, voyage responsable
Crédit photo : Sébastien & Laura

Au-delà de la consommation quotidienne, vos choix en matière d’activités touristiques sont déterminants. Avant de choisir une activité sportive ou en nature, vous pouvez analyser ses effets sur la faune et la flore locale. Est-ce une activité qui dégrade ou pollue l’environnement ? Nuit-elle au bien être des animaux ? Il existe maintenant de nombreux organismes éco-responsables que nous privilégions. Nous regardons de près les activités en lien avec les animaux. S’ils sont traqués, nourris ou dérangés, nous nous abstenons.

Préférez le hors saison et évitez les sites sur-fréquentés

Enfin, jouer la carte de la déconcentration peut s’avérer très bénéfique. Quel bonheur de visiter des sites moins fréquentés ! Nous y avons vécu nos meilleurs instants de voyage tout en permettant de mieux répartir les impacts liés au tourisme.

Et la dimension économique ?

Pour être durable, le tourisme doit aussi être économiquement viable. Cela implique donc une juste rétribution des acteurs du tourisme, ainsi qu’une répartition équitable des profits.

N’abusez pas sur la négociation des prix

Marché publique, voyage responsable
Crédit photo : Sébastien & Laura

Dans les pays où la négociation est culturelle, il n’est pas rare de voir des artisans vendre à perte car ils ont tout de même besoin de faire entrer de l’argent. Nous veillons lors de nos achats à prendre en compte la valeur des choses ainsi que ce que peut représenter une différence de prix pour le vendeur.

Considérez le fait que vous profitez jouissez d’un grand privilège en tant que voyageur. Il est fort à parier que les habitants des endroits que vous visiterez n’auront jamais les moyens financiers de se rendre à l’étranger ; faites preuve de compassion et ne négociez pas les prix vers le minimum absolu chaque fois que vous faites des emplettes.

La gestion des dons

Sur la question des dons, il convient également d’être prudent. La générosité peut conduire à alimenter des cercles vicieux (déscolarisation, trafic de personnes, mafia…), notamment quand il s’agit des enfants ; plusieurs parents conclueront que leur enfant gagne davantage à quémander les touristes qu’en allant à l’école. Si vous souhaitez sincèrement aider les populations locales, informez-vous afin de connaître les besoins réels. Renseignez-vous sur les associations locales sérieuses qui pourraient utiliser intelligemment vos dons en argent ou en matériel.

Consommez local !

C’est l’un de nos crédos préféré ! Privilégiez les produits locaux et  les commerces, établissements qui sont tenus par des propriétaires locaux. Si vous cuisinez, pensez aux marchés locaux qui fournissent des produits intéressants, tant au niveaux gustatifs qu’écologiques.

Plage hors saison, voyage responsable
Crédit photo : Sébastien & Laura

Le respect de l’humain au coeur du tourisme durable

Enfin, pour que le tourisme soit durable, l’humain doit être placé au coeur du processus. Assurer un futur digne aux hommes et aux femmes, c’est à la fois leur procurer des ressources économiques, mais également garantir leur épanouissement personnel.

Ainsi, le respect des us et coutumes est un préalable essentiel dans notre démarche de voyageur responsable. Se renseigner sur les traditions et aller à la rencontre des habitants sont des principes simples et surtout enrichissants que nous mettons en pratique dans nos voyages.

À propos du tourisme communautaire

Testez le tourisme communautaire ! Logez au sein de familles, où vous serez immergés dans leur quotidien. C’est un très bon moyen de vivre un échange interculturel d’une grande richesse.

Afin de protéger les populations ou tout simplement par égard pour elles, il existe des règlements, des usages et des lois. Même s’ils vous paraissent en décalage avec vos propres références culturelles, il est important de leur accorder l’importance qu’ils méritent.

Communauté, voyage responsable
Crédit photo : Sébastien & Laura

N’enfreignez pas les règlements et lois des pays visités

Et n’encouragez pas des pratiques irrespectueuses des individus (travail des enfants, prostitution, pillage culturel…).

Le tourisme durable est un état d’esprit qui peut vous aider à orienter vos choix de voyage. Ne vous culpabilisez pas pour autant. Nul n’est parfait, c’est déjà dans la prise de conscience que petit à petit chacun peut modifier ces habitudes de voyage.

Développez votre ouverture d’esprit et votre bienveillance

Ce sont là deux outils particulièrement puissants !

Pensez-vous que ces conseils sont réalisables pour votre prochain voyage ? Transat propose de nombreuses destinations pour tenter l’expérience du tourisme responsable.

Crédit photo de couverture : Sébastien & Laura

Les propos et contributions sur le présent blogue n’engagent que leurs auteurs. Les recommandations, les intentions ou les opinions exprimées ne sont pas nécessairement celles de Transat A.T. Inc. ou de ses compagnies affiliées. Voir les Conditions d’utilisation du site Web d’Air Transat

Vous aimeriez aussi

10 bonnes astuces pour voyager léger en mode minimaliste

Par Beatrice Bernard-Poulin

Vous partez demain, vous commencez donc à faire votre valise la veille... pourquoi prendre de l'avance, vous savez déjà ce dont vous avez besoin...

#Trucsetastuces

Voyager avec Air Transat en 2021, c’est comment?

Voilà, ça y'est, nous y sommes : les restrictions de voyage partout dans le monde s'assouplissent tranquillement, l'idée de voyager en 2021...

#Trucsetastuces

Voyage zéro déchet: 7 conseils pour relever le défi facilement

Par Sébastien & Laura

Difficile de penser que l'on peut accomplir un voyage zéro déchet aussi facilement que l'on peut réduire au maximum ses...

#Tourismeresponsable, #Trucsetastuces

Découvertes

Le tour du monde à 21 ans : confidences de Lexie Alford

Par Lexie Alford

Il y a trois ans, je venais de terminer mes études. Je ne savais pas du tout ce que je voulais faire dans la vie...

#Activités, #CostaRica, #Découvertes, #Europe, #Mexique, #Sud, #Suisse, #Trucsetastuces

À Bord

Voyager à l’ère de la COVID-19 : 8 conseils pour un voyage sécuritaire et en toute quiétude

En raison des nombreux impacts qu’a eus la COVID-19, notre façon de voyager a dû évoluer. En effet, les différents acteurs...

#ÀBord, #Trucsetastuces

Réussir ses photos de voyages : les conseils de notre expert

Notre photographe Benoit Brühmüller, spécialisé en photos de voyages, nous fait part de ses conseils pour prendre des photographies de vacances merveilleuses...

#TipsandTricks, #Trucsetastuces