1 active alert.
10 novembre, 2016 -

Le gouvernement du Canada a instauré une nouvelle exigence d’entrée au Canada, appelée Autorisation de voyage électronique (AVE), destinée aux ressortissants de pays exemptés de l’obligation de visa et qui entreront au Canada par voie aérienne. Les voyageurs exemptés de cette mesure seront les citoyens des États-Unis et les voyageurs munis d’un visa valide.

Avant de se rendre au Canada, les voyageurs admissibles devront demander une AVE en remplissant le formulaire en ligne sur Canada.ca/ave. Ce document sera exigé au moment du départ, et ce, avant de monter à bord de l’avion.

Cette autorisation est obligatoire depuis le 10 novembre 2016.

Les demandeurs d’une AVE doivent avoir un passeport valide, une adresse de courriel et une carte de crédit (7 $ CA) afin de remplir le formulaire en ligne ; l’autorisation sera normalement approuvée en quelques minutes.

Nous recommandons fortement aux voyageurs admissibles de faire leur demande d’AVE au moment de la réservation de leur billet d’avion et de vérifier le statut de leur demande sur le site officiel du Gouvernement du Canada à l’adresse suivante : Canada.ca/ave. Nous recommandons aussi aux passagers de se présenter aux comptoirs d’enregistrement au moins trois heures avant le départ prévu de leur vol.

Services aux passagers

Apprenez-en plus sur les engagements additionnels d’Air Transat en matière de services aux passagers, comme les mesures de dédommagement en cas de retard du vol et de la livraison des bagages.

  1. Étant donné que le passager a droit à de l’information sur les heures des vols, Air Transat déploiera des efforts raisonnables pour l’informer des retards et des modifications d’horaire et, dans la mesure du possible, de la raison du retard ou de la modification d’horaire.
  2. Étant donné que le passager a le droit de prendre le vol pour lequel il a payé, Air Transat prendra l’une des mesures ci-dessous, dans l’ordre indiqué et à son entière discrétion, en cas de surréservation ou d’annulation du vol :
    a) Air Transat lui trouvera une place à bord d’un autre vol qu'elle exploite;
    b) Air Transat lui achètera une place à bord d’un vol d’un transporteur avec lequel elle a un accord de trafic intercompagnies;
    c) Air Transat lui remboursera la portion inutilisée de son billet.
  3. Étant donné que le passager a droit à la ponctualité, Air Transat prendra les mesures suivantes :
    a) Si un vol est retardé et que le temps compris entre l’heure de départ prévue du vol et son heure de départ réelle dépasse 4 heures, Air Transat offrira au passager un bon de repas;
    b) Si un vol est retardé de plus de 8 heures et que le passager doit se loger pour la nuit, Air Transat lui paiera une nuitée à l’hôtel et les transferts entre l’aéroport et l’hôtel s’il n’a pas commencé son voyage à l’aéroport en question.
    c) Si le passager est déjà à bord de l’appareil lorsqu’un retard survient, Air Transat lui offrira des consommations et des collations s’il est sécuritaire, pratique et opportun de le faire. Si le retard excède 90 minutes et que le commandant de l’appareil le permet, Air Transat offrira aux passagers la possibilité de descendre de l’appareil jusqu’au moment du départ.
  4. Étant donné que le passager a le droit de récupérer ses bagages rapidement, si ceux-ci n’arrivent à bord du même vol que lui, Air Transat prendra des mesures pour les livrer à la résidence ou à l’hôtel du passager aussitôt que possible. Air Transat prendra également des mesures pour informer le passager de l’état de livraison de ses bagages et lui fournira une trousse de toilette au besoin. Air Transat versera une indemnité au passager conformément aux dispositions pertinentes de ses tarifs.
  5. Il est à noter que les engagements susmentionnés sont subordonnés au fait que pour assurer le respect des normes de sécurité aérienne les plus élevées, Air Transat ne volera pas lorsqu’il est dangereux de le faire. Air Transat ne saurait être tenue responsable du mauvais temps ou des actes de tiers comme le gouvernement, le centre de contrôle de la circulation aérienne, l’administration aéroportuaire, les organismes de sécurité, les organismes d’application de la loi et les agents des douanes et de l’immigration.
Cette page vous a-t-elle été utile ? Aucune connexion requise

Cliquez ici pour choisir « oui ».

Cliquez ici pour choisir « non ».

0 0
Raison :


Ce site utilise des cookies. En continuant à naviguer sur ce site, vous acceptez nos conditions générales et l’utilisation de cookies. En savoir plus ›
Cliquez ici pour fermer ce message.